Accueil / Gestion des Disques & Partitions / Raid0, Raid1, Raid5, JBOD c’est quoi le Raid ?
Raid0, Raid1, Raid5, JBOD c’est quoi le Raid ?

Raid0, Raid1, Raid5, JBOD c’est quoi le Raid ?

Vous pouvez croisez ce mot sur les cartons des disques durs ou parmi la longue liste des spécifications de votre ordinateur.
Vous l’entendez aussi lorsque deux Geeks parlent ensemble (c’est affolant le nombre de mots bizarres que peuvent dire les Geeks !). Raid par ci, Raid par là …
Le RAID c’est quoi, C’est quoi ?


Ce terme barbare, qui est à ne pas confondre avec les messieurs cagoulés et armés jusqu’aux dents que l’on peut rencontrer au journal de 20H, signifie Redundant Array of Independent Disks.
En termes humains, cet acronyme désigne des techniques qui consistent à regrouper des disques durs en vue d’améliorer leur performance globale, de pouvoir augmenter la taille de vos volumes ou encore d’en améliorer la tolérance aux pannes.
Ces différents types de raids qui visent des objectifs distincts sont numérotés de 0 à 5 et peuvent se combiner entre eux (Raid 1+0, Raid 0+5,etc…). Ils peuvent ainsi combiner leurs différentes caractéristiques de sécurité et de vitesse.
Il existe quatre principaux raids :

Le Raid 0.Vite, vite, vite !

RAID_00_array

Schéma d’un Raid 0.(Photo Source Wikipédia.)

Le Raid 0, connu aussi sous les noms de « disque agrégé par bandes » ou « stripe » est un raid consistant à regrouper deux ou plusieurs disques durs en vue d’obtenir un volume à la fois plus grand et/ou plus rapide.
Prenez par exemple deux disques durs de 80 Go, vous pourrez les regrouper pour créer un volume « agrégé » de 160 Go.
Le fait que les données soient écrites alternativement sur les disques de la grappe (Comme dans l’image : A1, A2, A3 etc.) permet aussi d’améliorer les performances. C’est pourquoi le Raid 0 est assez apprécié en montage vidéo (ou toutes les activités nécessitant des échanges rapides de données volumineuses).
La contrepartie à l’amélioration des performances c’est que ce Raid ne tolère aucune panne. Si l’un des disques durs de la grappe tombe en panne, vous perdez l’ensemble.

Plus vous ajouterez de disques durs à votre Raid et plus vos volumes seront rapides (jusqu’à une certaine limite bien sûr !), mais plus vous risquerez aussi de tout perdre ! Hélas !
Vous pouvez mêler des disques de tailles différentes dans un Raid 0 mais vous serez alors limité par la taille du plus petit (cette limitation touche tous les types Raid).
Si vous avez un disque dur de 1 To et un disque dur de 80 Go, la taille maximale de votre volume Raid ne sera que de 160 Go (2x 80 Go).

Le Raid 1. La sécurité avant tout !

RAID_01_array

Schéma du Raid 01.(Photo Source Wikipédia).

La Raid 1 a lui l’objectif de sécuriser vos données. Son autre nom est le Raid « Miroir ». Chacun des disques de la grappe possède les mêmes données, ce qui permet qu’en cas de panne de l’un d’eux, vos données restent accessibles. La contrepartie c’est que vous dites adieu à au moins la moitié de votre stockage. Vos deux disques durs de 500 Go ne vous donneront que 500 Go de stockage.
Ajoutez un troisième disque dur, vous serez toujours à 500 Go. Un quatrième, idem !
Là aussi la taille max d’utilisation est limitée par la taille du disque dur le plus petit.

Ce Raid est idéal pour de la sauvegarde et la sécurisation de données, mais le fait de perdre 50% (voire plus) de capacité de stockage peut en démotiver certains. C’est pourquoi pour la tolérance des pannes il reste le Raid 5 et Raid 6.

Le Raid 5. Un peu des deux …

RAID_05_array

Schéma du Raid 05. (Photo Source Wikipédia).

En Raid 5, vos données sont écrites successivement sur vos disques durs. Mais en plus de vos données est stockée une parité (la différence entre les données écrites).
Ainsi si l’un des disques durs tombe en panne, les données perdues pourront être reconstituées avec les disques restants.
Si le minimum pour créer un Raid 5 est de trois disques durs, vous en associer plus (comme dans l’image ou il y en a 4). Mais vous ne pourrez toujours supporter la perte qued’un seul disque dur. C’est pourquoi trop de disques dans un Raid 5 peut mener à aucune sécurité (ou si peu) pour vos données.
Le Raid 5 possède malgré tout l’avantage sur le Raid 1 d’offrir uneperte bien moindre de capacité de stockage.
C’est du côté performances quece Raid possède certains défauts. Premièrement, le fait de devoir calculer une parité entraîne une utilisation du processeur de l’ordinateur et des temps d’accès plus long qu’un simple disque dur.
Deuxièmement, à moins d’utiliser des solutions hardware (voire plus bas) pour créer votre Raid 5, les performances en écriture peuvent devenir très moyennes.

Le Raid 6. Sécurise plus que du Raid 5.

RAID_06_array

Schéma du Raid 6. Photo Source Wikipédia.

Le Raid 6 fonctionne comme le Raid 5, la seule différence provenant du fait qu’il possède une seconde parité.
Grâce à cela, il permet la défaillance d’un second disque dur sans pertes de données.
Il comble ainsi une des lacunes du Raid 5.Son utilisation devient intéressante lors de la création de grappes avec un nombre de disques plus important (6 et plus).
La contrepartie à cela est forcément un temps d’écriture plus long du fait du processus de calcul de sa double parité. Mais rassurez-vous ce délai supplémentaire reste de l’ordre des millisecondes !

Le JBOD. Pas un Raid.

JBOD

Schéma du JBOD.Photos Source Wikipédia.

Un dernier type d’association de disques durs que vous pourrez rencontrer est le type JBOD. Même s’il peut sembler être un type Raid, il  n’en est pas un ! Pour reprendre le proverbe, ça à la couleur du Raid, le goût du Raid (ça a un goût un Raid ?) mais c’en est pas mon bon monsieur !

C’est quoi donc le JBOD ? Le JBOD est une technologie créée par Microsoft pour permettre de « coller » plusieurs disques durs et donner l’impression qu’il n’y en a qu’un seul. Il n’est pas un Raid dans le sens où les données ne sont pas recombinées avant d’être écrites sur les disques durs. Les disques sont simplement concaténés ensembles.

Prenez deux disques durs, l’un de 80 Go et l’autre de 500 Go et vous aurez un volume de 580 Go. JBOD est un peu comme le contraire de partitionner un disque.

Raids Softs – Fake Raid – Raid Hardware.

Même si la création d’un Raid se fera par un logiciel, la prise en charge et le contrôle peut se faire soit de façon logiciel soit via un composant matériel. Oui et alors me demanderez-vous ? Logiciel ou Hardware, chacune de ces deux options possède ses avantages et inconvénients.

Bien souvent pour créer un Raid dit « Hardware », il vous faudra ajouter une carte à votre ordinateur. Grâce à cela les performances de vos Raid seront considérablement améliorées. Mais ces performances bien meilleures ont un prix ! Dotée de mémoire, processeur, voire d’une batterie pour préserver les réglages de votre raid, une très bonne carte raid peut vous coûter le prix d’un ordinateur portable.

Card_LSI_Raid

La carte raid LSI Logic Nytro coute plus de 1000€ par exemple.

Le défaut des Raids Hardware est que si la carte vous lâche, il vous faudra trouver le même modèle (ou un modèle compatible) pour récupérer votre Raid.
L’autre défaut… bah c’est qu’il coûte un peu d’argent. ! ;)
A l’inverse un Raid logiciel, créé directement à partir d’un système d’exploitation, aura des performances moins bonnes.
Les Raid 5 ou 6 nécessitant des calculs de parités auront par exemple des performances moindres (voire médiocres) si leur gestion est laissée à un système d’exploitation.
L’avantage du Raid logiciel ? Il peut être créé sans bourse déliée ! Tous les systèmes d’exploitation (Windows, MacOs X, Linux etc.) offrent la possibilité de créer des Raids.
L’autre avantage est que vous pouvez importer vos raids sur des systèmes d’exploitation identiques. Votre ordinateur tombe en panne, vous pouvez aller sonner chez votre voisine de palier pour réimporter votre raid (si votre voisine a le même Os bien sûr) !
 
Il existe enfin une troisième catégorie qui vient un peu semer le trouble. Il s’agit du Raid semi-matériel (ou « Fake Raid »).
Cette catégorie regroupe les cartes Raid bas de gamme ou partiellement software. Bien qu’étant des cartes (ou souvent des puces soudées à votre carte mère) chargées de gérer vos Raid, ces composants n’ont pas les performances des vraies cartes Raid. C’est dans cette catégorie que vous pouvez trouver par exemple les puces Intel ICHXX (ICH9R, ICH10R etc.) ou Marvell.
La différence par rapport à des cartes 100% Hardware est notamment qu’une partie de la gestion du raid est transférée vers l’ordinateur ou un logiciel.
C’est pourquoi lors de l’achat d’une carte raid faites bien attention à ce que l’on ne vous vende pas du plomb au prix de l’or ;)

______________________________________________________________________

3 commentaires

  1. Axel,

    Le mieux est actuellement le RAID-1 avec 3 disques. 2 disques sur un NAS en RAID-1 plus un disque de plus dans un coffre-fort. Ceci de préférence sur des disques durs qui n’ont pas été fabriquées au même moment.

    Nous mettons 2 disques dans le NAS. Après quelques semaines nous achetons un 3e disque. Ensuite nous remplaçons un des disques dans le NAS contre le 3e disque. (le NAS restaure automatiquement le double). L’ancien disque vas dans le coffre fort (c’est une sauvegarde supplémentaire). Ensuite nous remplaçons régulièrement un des disques du NAS avec le disque dans le coffret fort. Après quelques années nous remplaçons les disques contre des disques plus grands et neufs. de cette manière les disques sont renouvelées et la capacité s’augmente. dans le futur, il vas aussi être possible de remplacer les disques durs par des SSD’s …

  2. Bonjour,
    Je monte actuellement un petit serveur nas, je voulais savoir s’il était possible de faire un jbod en raid 1
    En effet, après avoir lu de nombreux articles sur le net, il s’avère que le meilleur système pour sauvegarder ses données reste finalement le « doublon » ==> le raid 1, bien qu’on perde 50% de la capacité totale.
    Toutefois je souhaite également pouvoir étendre ma capacité disque dans le futur en rajoutant au fur et a mesure des besoins deux disques de même capacité (un pour chaque composante du miroir).
    Est-ce possible ?

    Cordialement

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

banner